DSCF3082

DSCF3172

DSCF3192

DSCF3206

DSCF3180DSCF3112DSCF3167

Notre semaine de ski à Orcières.

Séjour formidable, appartement neuf, spacieux et très confortable (des meubles en bois massif décoré de petits coeurs), un style résolument montagnard qui tranche avec les immeubles de tourisme de masse qui ont malheureusement fleuri ces dernières décennies, un beau living et nous étions au dernier étage: bel espace au plafond!Un grand salon avec feu de cheminée, canapé, tables, au RDC, un resto chic mais raisonnable pour les fondues (+/- 20 euros) très sympa avec des soirées musicales,....et on a pu emmener monsieur Toutou.

DSCF3022___Copie

La piscine et la patinoire (location de patins comprises) étaient en accès gratuit, avantage non négligeable! Des pistes au pied de l'immeuble, magasins, etc...

DSCF3097DSCF3142DSCF3187

La station est familiale, dans les alpes du sud, donc particulièrement ensoleillée, et il y a un bel enneigement, vu la hauteur.

A Pertuis, il a été question d'envisager de faire une rencontre d'hiver là-bas. En dehors des vacances scolaires, entre le Nouvel an et les vacances de février, appartement 8 personnes pour environ 450 euros par semaine. Nous, au prix de l'entrée de la patinoire et de la location des patins pour 7...on a rentabilisé. Malgré tout, ce sont des vacances onéreuses si on prend des cours de ski, alors, l'an prochain, on fera des pack-cadeaux de Noël (un chèque-cours, un chèque remontée mécanique,...) pour les enfants à répartir entre parents, grands-parents,...

Depuis les années, on a accumulé les combis, casques, gants, chaussures,...je crois qu'à part le 8 ans, nous avons des tenues dans toutes les tailles!

C'est Héloïse qui nous a époustouflé à la patinoire. Toute seule dès le 2ème jour, jambes écartées, serrées...une vrai championne. Ulysse a fait un petit tour 2 fois, mais cela ne l'a pas beaucoup convaincu. Jeanne s'est régalée et César...nous attendait sur le banc. Heureusement qu'il s'éclate au ski!

Petit coup de griffe: comme d'habitude, difficile de lutter contre le cloisonnement enfants/parents. Même en dehors des vacances scolaires, impossible d'imaginer un espace ou les enfants disposeraient des aménagements spécifiques du jardin des neiges, et des conseils d'un "prof" de ski, AVEC la présence des parents. Je me demande en quoi cette pédagogie de l'abandon est profitable. Une fois de plus, il s'agit moins d'ouvrir son enfant à un apprentissage que de trouver un mode de garde déculpabilisant: je le fais garder mais c'est pour son bien. Du coup, les parents qui auraient l'idée saugrenue d'accompagner l'apprentissage de leur enfant se font jeter.

C'est bien dommage, parce qu'Héloïse était nettement moins à l'aise sur des skis qu'en patins, n'étant pas skieuse moi-même, j'aurai apprécié de disposer d'aménagements spécifiques et d'un accompagnement de spécialiste.

DSCF3110___Copie

Si on organise une rencontre, peut-être, à plusieurs familles et en dehors des vacances scolaires, pourrait-on demander une classe spéciale non-scos?

DSCF3155DSCF3198DSCF3029