DSCF4478

Après une première tentative assez réussie d'Anaïs, nous avons réexhumé la yaourtière pour un essai plus fantaisiste: un yaourt aux M&M's dont nous avions trouvé la recette sur le blog de Samia (voir dans les liens). Avec pas mal d'améliorations personnelles (j'ai du mal à suivre une recette à la lettre...). Un essai avec un litre de lait de vache, dans lequel j'ai dilué 3 cuillères à soupe de lait en poudre, ainsi que le conseille Papy René sur ce blog,http://papygateau.canalblog.com/archives/yaourt/index.html  et en souvenir des premiers yaourts que nous avions trouvé très bon mais un peu liquide. Du lait de Brebis, parce que c'est ce que j'ai en stock, et que c'est bio (ça compensera les cochonneries instillées dans les M&M's....).

Je n'ai pas osé remplir les pots à ras-bords, ayant lu que cela pouvait prendre du volume, mais le problème ne s'est pas posé.

Le chocolat reste au fond du pot et les cacahuètes remontent à la surface.

Puisqu'il restait de la préparation, je l'ai mise au frigo pour essayer quelques yaourts à la grenadine.DSCF4477

DSCF4466

Nous avons donc d'abord trié les M&M's par couleur

DSCF4469

Puis concassé avec un rouleau à pâtisserie chaque groupe de 30 M&M's (pour 3 pots) bleus et verts et 20 (pour 2 pots) de rouges, séparément, dans le sachet de M&M's (un sac de congélation aurait aussi bien fait l'affaire, mais je n'en avais pas sous la main). Ces 2 opérations étant jugées hautement intéressantes par Ulysse et Héloïse qui ont activement participé!

DSCF4471Le concassé a fini dans les pots

8 cuillères à café de sucre bien mélangées à un yaourt bio de chez ED. Une tasse de lait chauffée à 60° (à peu près) pour diluer les 3 cuillères à soupe de lait de brebis en poudre, le tout bien fouetté et versé dans les bocaux bien propres. La yaourtière branchée, toute la nuit (10H) et au petit matin, hop au frigo.

DSCF4502DSCF4503Alors, le verdict: la préparation et la présentation ont incontestablement la palme du ludique. Le yaourt est très ferme mais si on le mélange il devient relativement liquide. Les cacahuètes du dessus ont ramolli (forcément, + de 15 H dans l'humidité...), le yaourt est relativement acide (ça c'est l'effet chocolat, même si il me semblait qu'il y en aurait trop peu pour que cela ait cet effet), il faut donc rajouter une bonne cuillère à café de sucre dans le pot pour que cela soit agréable. En mélangeant le tout, on obtient une couleur hallucinante et cette homogénéité assure un bien meilleur goût (même si généralement, j'aime bien distinguer des saveurs différentes). Héloïse a adoré, Anaïs en a repris 2 fois, Ulysse a trouvé cela très intéressant voire goûtu. Je ne savais pas trop s'il mangeait du yaourt ou ses pots de peinture, mais bon...Les cacahuètes molles ont complètement bloqué Marc. Jeanne l'a mangé mais a comme moi été un peu dégoûtée par le goût très très chimique de la mixture. Décidément, je ne regarderais plus les M&M's du même oeil. César a détesté (enfin, César, sorti du magret de canard, crème de marrons, haricots verts...). Donc, ce sont les petits et l'ado (régressif?) de la maison qui ont vraiment aimé!DSCF4504___Copie

Le mot de la fin pour Marc: "il faut faire comme au Mc Do, piler les M&M's et les mettre dans le yaourt avant de le manger". Je dois avouer qu'il me faudra un moment avant de racheter des M&M's...